Diabète, maladies cardiovasculaires et santé mentale

Le diabète et la santé mentale

Un diagnostic de diabète change la vie. Non seulement il compromet la santé, mais il modifie également le mode de vie. Les personnes qui reçoivent un diagnostic de diabète de type 1 ou de type 2 doivent souvent modifier leur alimentation, surveiller leurs symptômes, contrôler leur taux de glucose et gérer leurs rendez-vous chez le médecin. Ces nouvelles responsabilités peuvent être émotionnellement épuisantes et affecter la santé mentale.

Les personnes atteintes de diabète risquent de développer des troubles de santé mentale comme la dépression, l’anxiété et des troubles de l’alimentation. Les taux de dépression chez les diabétiques de type 1 ou de type 2 sont deux fois plus élevés que dans la population générale. Les personnes qui ressentent une détresse face à la responsabilité de gérer soigneusement leur régime alimentaire et leurs activités physiques 24 heures sur 24 sont plus à risque de dépression. Alors que le diabète peut augmenter la probabilité de dépression, la dépression peut à son tour augmenter le risque de développer un diabète de type 2.

Un diagnostic de diabète peut aussi causer de l’anxiété, en raison des craintes associées à la maladie. De nombreuses personnes atteintes d’un diabète grave craignent de développer une hypoglycémie, un taux trop bas de sucre dans le sang, contribuant à des sentiments d’anxiété, des tremblements et de la confusion, ou s’inquiètent des complications à plus long terme de leur maladie. 

Par ailleurs, les effets physiques du diabète peuvent être stressants. Les variations de la glycémie peuvent occasionner des changements d’humeur ainsi que de l’anxiété, des difficultés de concentration et de la fatigue. De nombreuses personnes atteintes de diabète souffrent d’un état appelé « détresse liée au diabète ». Contrairement à la dépression clinique, la détresse liée au diabète est directement liée au stress associé au contrôle de la glycémie et à des soins personnels insuffisants.

 

Les maladies cardiovasculaires et la santé mentale

La santé mentale et les maladies cardiovasculaires s’influencent aussi réciproquement : les maladies cardiovasculaires peuvent augmenter le risque de dépression et d’anxiété, et la dépression et l’anxiété sont des facteurs de risque de développer une maladie cardiovasculaire. Les statistiques indiquent qu’une personne sur cinq atteinte d’une maladie cardiovasculaire souffre également d’une dépression majeure[i]. Malheureusement, il peut être difficile pour les médecins de diagnostiquer la dépression et l’anxiété chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires en raison du chevauchement de symptômes tels que les palpitations, l’oppression thoracique et les essoufflements.

Il a été démontré que la dépression et l’anxiété augmentent le risque de maladies cardiovasculaires lorsqu’elles sont associées à un mode de vie malsain, notamment un manque d’activité physique, une alimentation riche en calories et en graisses saturées, le tabagisme ou la toxicomanie. La dépression est également associée à des taux plus élevés de cortisol, l’hormone du stress. Un taux élevé de cortisol entraîne souvent une augmentation de la glycémie et de la pression artérielle, ainsi qu’une prise de poids, qui sont tous des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.

 

Le lien entre le diabète et les maladies cardiovasculaires

En plus d’être étroitement liés aux problèmes de santé mentale, le diabète et les maladies cardiovasculaires sont aussi interreliés. Les diabétiques de type 2 sont plus à risque de développer une maladie cardiovasculaire pour diverses raisons; par exemple, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, l’obésité et le mauvais contrôle de la glycémie. Les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle et de diabète, une combinaison courante, sont deux fois plus à risque de développer une maladie cardiovasculaire. L’obésité est un facteur de risque important de maladie cardiovasculaire et est associée à la résistance à l’insuline que peut provoquer le diabète. 

Les liens entre le diabète, les maladies cardiovasculaires et la santé mentale sont tous reliés. Reconnaître l’influence de votre santé mentale sur votre santé physique et l’influence de votre santé physique sur votre santé mentale peut vous motiver à améliorer les deux.

 

Conseils pour prendre soin de votre santé mentale

  • Assurez-vous de prendre soin de vos problèmes de santé – un corps sain signifie un cerveau sain.
  • Réservez du temps pour les activités qui favorisent votre bonne humeur. N’oubliez pas de vous donner la priorité.
  • Si vous êtes aux prises avec des problèmes de santé mentale, obtenez l’aide d’un professionnel. AbilitiTCCi, un programme de santé mentale sur Internet, peut vous aider à améliorer divers aspects de votre vie.

[i] Elderon, L., & Whooley, M. A. (2013). Depression and Cardiovascular Disease. Progress in Cardiovascular Diseases55(6), 511–523. https://doi.org/10.1016/j.pcad.2013.03.010